Huile essentielle bio d'arbre à thé
Huile essentielle bio d'arbre à thé
Huile essentielle bio d'arbre à thé

Huile essentielle bio d'arbre à thé

Prix ​​habituel £8.95
Livraison calculée lors du passage à la caisse.

Nom latin: Melaleuca Alternifolia.
Partie de la plante utilisée: feuilles et brindilles
Source: Australie.
Méthode d'extraction: distillation à la vapeur.

Dans les premiers temps, il semble que les feuilles de cet arbre étaient infusées pour faire du thé, c'est ainsi que son nom est né. L'huile essentielle d'arbre à thé est le composé liquide concentré distillé à la vapeur à partir des feuilles de l'arbre Melaleuca alternifolia, qui est originaire de la côte nord-est de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie. L'huile est réputée avoir de précieuses propriétés antiseptiques et antifongiques en raison de constituants appelés terpénoïdes, et est utilisée dans de nombreux produits de soins personnels et médicaments aujourd'hui.

On dit que l'huile d'arbre à thé est bonne pour soulager la congestion, le rhume, la toux et la grippe. Il a été utilisé pour guérir l'acné, les infections fongiques, les pellicules, les infections vaginales, les hémorroïdes, le pied d'athlète, et on pense qu'il soulage les muscles endoloris et les blessures articulaires. Lorsqu'il est ajouté à l'eau du bain, il aide à contrôler les bactéries. L'huile d'arbre à thé ne doit pas être prise en interne. Il est généralement utilisé uniquement sur les adultes et doit être tenu à l'écart des enfants et des animaux domestiques. Ne l'utilisez pas si vous êtes enceinte ou allaitez.

L'arbre à thé est connu pour ses propriétés médicinales depuis l'Antiquité dans l'est de l'Australie. On sait que les aborigènes australiens utilisent les feuilles écrasées pour soigner les coupures, les brûlures, les plaies et les infections depuis des centaines d'années. Ils ont inhalé les huiles des feuilles écrasées pour soulager la toux et le rhume. Ils ont saupoudré cette huile sur les plaies et y ont appliqué un cataplasme. Ils infusaient les feuilles et faisaient du thé pour apaiser les maux de gorge. C'est entre 1920 et 1930 que l'huile essentielle de cet arbre a commencé à être connue et utilisée pour ses propriétés antimicrobiennes en Europe.